Histoire de Mumijo

Les premières références au Mumijo datent d’il y a plus de 3000 ans. Le Mumijo n’était pas seulement connu en Babylone, Perse et Egypte mais aussi en Grèce, à Rome et certainement en Asie. Le mot Mumijo lui-même (parfois écrit Mumjo, Mumio, Mumyo) vient du grec et signifie «préserve le corps». C’est un nom utilisé par la civilisation occidentale.

Les Tibétains appellent le Mumijo: Brogshaun, ce qui signifie l’huile de la montagne. Le Shilajit indien, l’équivalent arabe se dit Chafiz-al-Adzsod ou Arakul Dzibal, cela signifie la sueur de montagne.

Le Mumijo était utilisé comme un médicament par les Sumériens. Les Vedas – les livres sacrés Indiens parlent du Mumijo. Le Mumijo est souvent présent dans des écrits médicaux tels que Susruta-Samhita, Ccaraka-Samita, le livre chinois sur les problèmes difficiles. La connaissance du Mumijo et ses bienfaits étaient gardés secret et étaient conservés dans des familles de docteurs hauts placés et transmis, uniquement par bouche à oreilles, de père en fils.

Le Mumijo est mentionné dans les travaux de grands hommes tels qu’Aristote, qui a recherché les effets que le Mumijo avait sur les gens et enregistra diverses utilisations, et dans son travail avec son élève Alexandre le Grand et d’autres (Shirasi, Tabib).

L’Eglise avait aussi connaissance (et a toujours connaissance) du Mumijo. Ainsi que les représentants médiévaux les plus célèbres de la science médicale: Avicenne, Paracleus, Agricola, Quiricus, Servet.


La recherche scientifique du Mumijo a débuté vers 1950. La Chine, les Etats-Unis, l’ancienne Union Soviétique, l’Iran et l’Inde ont fait de grand progrès. Il est intéressant de voir que quand nos ancêtres ont reconnu l’existence et les effets du Mumijo et ont utilisé ces grandes propriétés, la science d’aujourd’hui est toujours inquiète et se pose toujours la même question: «Comment se forme le Mumijo?».

Il y a un très grand nombre de théories, certaines d’entre elles sont totalement incroyables. Une théorie relativement récente s’approche de la vérité grâce à son imprécision: Le Mumijo serait des restes organiques de la faune et la flore qui se serait mélangés avec des minéraux de roche brute. Ce n’est qu’une théorie; cependant tout le monde s’accorde sur le fait que ces dépôts ont des propriétés communes:

  • Emplacements du Mumijo exposés à de fortes radiations solaires
  • situés à une altitude entre 3000 et 5000 mètres
  • et non pollués par les activités de l’Homme

Ni l’âge, ni le type géologique de la roche n’ont d’effets significatifs sur la formation du Mumijo. Ils ne sont reflétés que dans de petites différences dans la teneur en minéraux du Mumijo.

14.89

Emballage: 2×30 comprimés de 0,2 g dans une boîte

Pays d’origine: Kirghizstan

Habituellement expédié sous: prochain jour d’ouverture

Certificats: DOH et NIPH : HEM-350-13.7.04-13880/3

Certifié par les institutions de santé en République Tchèque:
NIPH (Institut National de la Santé Publique) et DOH (Département de la Santé):
HEM-350-13.7.04-13880/3
 
Tous nos produits importés sont certifiés et conformes aux exigences de l’Union Européenne.
En stock
+